Le bois et l’environnement

LE BOIS ET NOTRE ENVIRONNEMENT

Le bois énergie est un élément clé de la transition énergétique. Il est souvent associé à une image respectueuse de l’environnement, et ce pour plusieurs raisons :

C’est une ressource disponible

  • Il s’agit de la plus grande énergie renouvelable produite en France et dans le monde. Le taux de prélèvement actuel de bois ne représente que la moitié de l’accroissement naturel de la forêt en France (source Ademe mai 2019)
  • 37 % du territoire en Bourgogne Franche Comté est couvert de forêts et le stock de bois disponible est également en croissance sur le territoire français.
  • Quel type de bois utilise-t-on pour se chauffer ? (Ff3c novembre-décembre 2019) Quand on coupe un arbre, les parties les plus nobles de l’arbre sont utilisées pour l’industrie (par exemple pour les meubles, ou pour les produits de construction) et seulement le reste est utilisé en bois « énergie ». En fait, il existe deux catégories d’arbres : les feuillus durs (chênes, châtaigniers, charme, hêtre…. Et les feuillus tendres/résineux (pin, sapin, bouleau, peuplier…). Les deux catégories peuvent être utilisées en tant que bois de chauffage, cependant, certaines essences sont plus fragiles et donc plus difficiles à stocker et c’est pourquoi nous utilisons actuellement essentiellement du feuillu dur (chêne, châtaignier, charme, hêtre…)
  • Le stock de bois sur pieds est en croissance en Bourgogne Franche Comté mais aussi en France Métropolitaine (source Fibois 2020). Cet excédent de bois se situe surtout dans des forêts privées. Cependant, dans ces dernières, le bois y est de faible qualité à cause du manque d’entretien et les bois se trouvant dans ces endroits ne sont pas renouvelés.

C’est une ressource renouvelable et durable

Pourquoi est-elle renouvelable ?

Il s’agit de la plus grande énergie renouvelable produite en France et dans le monde. Le taux de prélèvement de bois ne représente que la moitié de l’accroissement naturel de la forêt en France (source Ademe mai 2019).

Pourquoi est-elle durable ? Comment est-ce possible ?

Il est nécessaire de couper les arbres de moins bonnes qualité (les moins bien conformés) pour favoriser la croissance des arbres à venir. Autrement dit, il est nécessaire d’éclaircir et d’entretenir les forêts existantes afin d’assurer leur avenir. La production de bois buche et plaquettes est donc un débouché important.

Comparatif avec les autres énergies renouvelables

Le bois (utilisé pour le chauffage) représente 40 % de la production française d’énergies renouvelables, contre 16.7% pour les centrales hydroélectriques (hors pompages), 8.2 % pour les éoliennes et 3.2% pour les panneaux solaires photovoltaïques.

C’est une ressource écologique

C’est une énergie neutre pour l’effet de serre

Le bois est considéré comme une énergie renouvelable et neutre pour l’effet de serre :

  • En effet, les volumes de CO2 émis par la production et la combustion du bois sont compensés par le volume de CO2 captés par les arbres en croissance (source Fibois 2020)
  • La combustion du bois n’a pas d’impact sur l’effet de serre si la forêt est gérée durablement. Mais qu’est-ce qu’une gestion durable des forêts ?
    Il faut que la filière d’exploitation du bois reste « locale » c’est-à-dire que les émissions de CO2 liées à la production du bois, qu’on appelle « l’énergie grise » (coupe, broyage) et au transport soient minimisées. En fait, il s’agit d’énergies non renouvelables consommées pour couper, fabriquer et transporter le bois (électricité, carburants, gaz liés à l’utilisation des machines, des chaudières et pour le transport).
  • Les rejets en C02 issus de la combustion du bois sont limités si l’installation de chauffage au bois est adaptée à votre habitation et est conforme aux règlementations en vigueur. A ce sujet, vous trouverez nos conseils ci-dessous pour choisir correctement votre appareil de chauffage au bois.

Nos conseils

Quelques conseils pour choisir votre installation de chauffage au bois

Pour optimiser votre installation de chauffage, il faut :

  • Quel que soit l’énergie de chauffage que vous choisissez, il est nécessaire de sélectionner l’appareil de chauffage et l’énergie qui correspondent à vos besoins et qui sont adaptés à votre habitation.
  • Demandez plusieurs avis auprès de plusieurs professionnels du chauffage (fabricants, installateurs chauffagistes, livreurs d’énergies) qui vous conseilleront sur le type d’appareil à adopter en fonction des caractéristiques de votre habitation et du type d’énergie que vous souhaitez utiliser (bois traditionnel, bois compressé, granulés de bois, plaquettes forestières). Choisissez une installation de qualité auprès d’un professionnel qualifié (RGE),Le label « Flamme verte » (ou son équivalent) permettra de vous guider sur la qualité de l’appareil.
  • Ce label est gage de respect de l’environnement concernant les émissions de particules fines, d’autant plus que cela vous permettra de bénéficier des aides financières mises en place par le Gouvernement.
  • Il est important de choisir un appareil performant et bien dimensionné : surdimensionné, il fonctionnera à faible régime, ce qui dégradera la qualité de la combustion.
  • Privilégiez des professionnels formés et qualifiés et agréés dans le montage de l’installation que vous choisissez et qui pourront intervenir rapidement en cas de panne.
  • Faites installer votre appareil par un professionnel qualifié : tournez-vous vers des installateurs proches de chez vous (qui pourront intervenir rapidement en cas de panne), formés et agréés dans ce genre d’installations.
  • Après l’acquisition de votre appareil, veillez à l’entretien des équipements et au ramonage des conduits de cheminées par un professionnel. L’entretien sérieux et continue de votre installation contribue à sa pérennité !
  • Formez-vous bien à l’utilisation de l’appareil. N’hésitez-pas à demander des conseils auprès de votre installateur.